Economie du Monde Contemporain

Curs
7/10 (1 vot)
Domeniu: Economie
Conține 1 fișier: doc
Pagini : 42 în total
Cuvinte : 28053
Mărime: 77.56KB (arhivat)
Cost: Gratis
Profesor îndrumător / Prezentat Profesorului: Ms. Glaymann

Extras din document

INTRODUCTION

I. DE QUOI TRAITE L’ECONOMIE ?

Qu’est-ce que l’économie ?

Le terme économie vient du mot grec OIKONOMIA, c’est l’art d’administrer la maison. A partir de ce premier sens, l’économie a progressivement évolué en devenant l’art d’administrer l’Etat. C’est cette question qui intéresse les précurseurs de la science économique au XVI / XVIIème siècle. Les précurseurs sont les conseillers des hommes qui gouvernent. Les mercantilistes se posent la question de savoir comment financer l’Etat, le pouvoir et son armée - Au XVIII, ceux que l’on considère comme fondateurs de la discipline science économique ce sont les classiques. Ces fondateurs recentrent l’objet d’étude de l’économie autour de la richesse et de sa répartition. Cela les amène à étudier et à traiter trois phénomènes essentiels : la production, la répartition (à la fois des biens et des revenus) et la consommation. Cela à propos de différents agents économiques et non plus seulement de l’Etat mais en particulier des ménages et des entreprises. Au fond, depuis cette période, globalement le champ de l’économie ce sont les trois phénomènes essentiels qui mettent en relation l’Etat, les ménages et les entreprises. Les actes économiques procèdent de choix alternatifs qui reviennent tous à créer, à échanger et/ou à détruire.

Produire, c’est créer un bien en détruisant un ou plusieurs autres qui entrent dans sa composition (par exemple le kilowatt est détruit pendant l’acte de production lui même afin de produire).

Consommer, c’est utiliser un produit en le détruisant immédiatement ou non.

Echanger, c’est céder des biens auxquels on renonce contre des biens que l’on juge plus utiles.

Au delà de cette approche basique, il n’y a pas de définition unanime ni de l’objet de l’économie, ni de la science économique. Tous les économistes s’attachent à un problème fondamental : la relation entre les besoins des individus et ce qui permet de les satisfaire.

Cette relation entre les besoins et les biens abordée de trois façons différentes :

- les besoins sont dictés à l’homme par la nature, ce qui signifie :

- il s’agit d’une donnée exogène à l’économie.

- il n’y a pas de limite à ces besoins.

Le problème économique consiste alors à trouver les moyens de se procurer et de répartir le biens permettant de satisfaire le plus de besoin possible. Cela d’autant plus que la démographie augmente la quantité d’être humain. Dans cette logique, il convient de maximiser la production pour optimiser le bien être de la population : logique productiviste.

- si les besoins sont effectivement naturels, ils ne sont pas, en revanche, illimités parce que toutes les sociétés posent ses limites en sélectionnant certains besoins en en sanctionnant d’autres.

Il existe une idée qu’il y a une définition historique et sociale des besoins, l’économie doit donc interroger les besoins en analysant la société donnée (le cadre social), ex : certains produits sont légitimes pour une société et sont illégitimes pour d’autres.

A partir de là, on en revient à l’hypothèse précédente, il faut maximiser la production pour répondre le mieux possible aux besoins reconnus dans un cadre social.

- il existe une interrelation permanente entre les besoins, les biens et la société. Ces différents aspects sont totalement liés ce qui signifie que ce que l’on appelle les besoins sont en fait sociaux et qu’ils sont donc endogènes à l’économie, ex : l’offre de biens par des producteurs serait de nature à susciter un besoin qui ne préexistait pas en tant que tel, ex : le téléphone portable (différence entre avant et maintenant).

Dans cette troisième approche, le bien être ou le mieux être de la population ne résulte pas forcément d’une production plus importante pour au moins deux raisons :

- une partie des besoins suscitée par l’offre risque de ne jamais être satisfaite faute de ressources suffisantes.

- compte tenu de cette limite à la satisfaction possible de tous ces besoins, on peut considérer que les coûts de la croissance ne sont pas toujours justifiés.

L’une des questions de base concerne donc la définition des besoins. Qu’est-ce qu’un besoin - D’où vient-il - Est-ce qu’il est lié à une nécessité vitale propre à la nature humaine (comme l’oxygène et l’alimentation)- Est-ce que cela vient d’un désir expliqué par un besoin de reconnaissance par les autres ?

C’est ce qu’explique Hegel, il explique que l’on va construire son identité en fonction des autres (vêtements). Les besoins viennent-ils d’un mécanisme d’imitation entre individu et groupes sociaux - Le besoin vient-il de l’influence des producteurs à travers le marketing et la publicité ?

Selon les éléments de réponse que l’on retient, les choix en matière de production et de répartition des biens sont variables.

Dans quelle mesure peut-on parler de science économique ?

Les premiers économistes faisaient surtout des travaux descriptifs offrant peu d’explications et encore moins de prévisions. A partir de Smith, les économistes proposent une analyse des faits qui débouchent sur une explication au moyen d’un démarche en trois étapes :

- l’étape d’abstraction : les économistes définissent des concepts généraux et universels. Comme la nature et les causes de la richesse des nations. Smith n’étudie pas la richesse d’une nation en particulier mais des nations donc il étudie des concepts généraux.

- l’étape de simplification : il s’agit de procéder à un classement des faits observés. Il y a une construction d’hypothèse explicative (à quel concept peut-on rattacher un fait ?)

- l’étape méthodologique : il s’agit alors de tester les hypothèses pour comprendre la logique qui préside aux phénomènes. Etablissement de loi scientifique.

Une loi scientifique met en relation de façon systématique une cause et ses conséquences. A des époques différentes, les mêmes causes provoquent les mêmes effets. A partir du moment où on prétend poser de telle loi, on est dans une discipline scientifique.

Peu à peu, les économistes ont mis au point des modèles positifs rendant compte de la réalité pour essayer de la faire comprendre. La loi du marché est un modèle simplifié. Par la suite, sont apparus des modèles normatifs qui visent à indiquer les décisions à prendre en matière économique (plus simplement dans l’ordre de la description mais dans l’ordre de la prescription comme par exemple le modèle de la concurrence pure et parfaite. Ces modèles sont devenus de plu en plus souvent mathématisés ce qui donne une image d’exactitude qu ne doit pas faire oublier le caractère approximatif et inexact de tout modèle économique.

II. LES GRANDS COURANTS DE LA PENSEE ECONOMIQUE

A. Les précurseurs

 Les mercantilistes (XV - XVIII)

Ce courant apparaît en Europe occidentale au XV. C’est une période clé car jusqu’au XV, l’Europe vit une rupture. Les éléments clés de cette rupture sont :

- les découvertes scientifiques et techniques notamment les progrès dans le domaine de la navigation.

Preview document

Economie du Monde Contemporain - Pagina 1
Economie du Monde Contemporain - Pagina 2
Economie du Monde Contemporain - Pagina 3
Economie du Monde Contemporain - Pagina 4
Economie du Monde Contemporain - Pagina 5
Economie du Monde Contemporain - Pagina 6
Economie du Monde Contemporain - Pagina 7
Economie du Monde Contemporain - Pagina 8
Economie du Monde Contemporain - Pagina 9
Economie du Monde Contemporain - Pagina 10
Economie du Monde Contemporain - Pagina 11
Economie du Monde Contemporain - Pagina 12
Economie du Monde Contemporain - Pagina 13
Economie du Monde Contemporain - Pagina 14
Economie du Monde Contemporain - Pagina 15
Economie du Monde Contemporain - Pagina 16
Economie du Monde Contemporain - Pagina 17
Economie du Monde Contemporain - Pagina 18
Economie du Monde Contemporain - Pagina 19
Economie du Monde Contemporain - Pagina 20
Economie du Monde Contemporain - Pagina 21
Economie du Monde Contemporain - Pagina 22
Economie du Monde Contemporain - Pagina 23
Economie du Monde Contemporain - Pagina 24
Economie du Monde Contemporain - Pagina 25
Economie du Monde Contemporain - Pagina 26
Economie du Monde Contemporain - Pagina 27
Economie du Monde Contemporain - Pagina 28
Economie du Monde Contemporain - Pagina 29
Economie du Monde Contemporain - Pagina 30
Economie du Monde Contemporain - Pagina 31
Economie du Monde Contemporain - Pagina 32
Economie du Monde Contemporain - Pagina 33
Economie du Monde Contemporain - Pagina 34
Economie du Monde Contemporain - Pagina 35
Economie du Monde Contemporain - Pagina 36
Economie du Monde Contemporain - Pagina 37
Economie du Monde Contemporain - Pagina 38
Economie du Monde Contemporain - Pagina 39
Economie du Monde Contemporain - Pagina 40
Economie du Monde Contemporain - Pagina 41
Economie du Monde Contemporain - Pagina 42

Conținut arhivă zip

  • Economie du Monde Contemporain.doc

Alții au mai descărcat și

Politici Comerciale ale UE

Este politica comună prin excelenţă a UE, cea care a dat impulsul primar integrării economice europene. De la bun început, a fost concepută ca o...

Analiza Economica Financiara

CA reflecta sub forma valorica veniturile totale obtinute din activitatea de exploatare si comercializare a unei firme pe o anumita perioada de...

Initierea in Afaceri

CAPITOLUL I. AFACEREA ŞI ROLUL EI ÎN ECONOMIA DE PIAŢĂ 1.1. SCURTĂ INCURSIUNE ÎN ISTORICUL AFACERILOR ŞI DEFINIREA NOŢIUNII DE AFACERE Originea...

Criza Economica si Efectele Acesteia

CONSIDERATII PRIVIND POZITIONAREA ACTUALA A ROMANIEI SI RECOMANDARI PRIVIND ELABORAREA PLANULUI NATIONAL ANTI-CRIZA In prezent, la nivelul...

Teoria Economică și Doctrinele Economice

Tema 1. TEORIA ECONOMICĂ: OBIECTUL DE STUDIU ŞI SPECIFICUL METODOLOGIEI 1. Teoria economică ca ştiinţă. Evoluţia obiectului de studiu al ştiinţei...

Dezvoltarea Economica Sociala

Dezvoltarea comunităţii locale Conceptul de dezvoltare economică locală În Dicţionarul explicativ al limbii române, comunitatea este un grup de...

Costul Capitalului

Teme propuse Introducere Metode de estimare a costului capitalului propriu Costul capialului imprumutat Costul mediu ponderat al capitalului...

Globalizare și Competitivitate

CURS 5 Schimbări intervenite în rolul statului naţional în procesul globalizării Pentru a surprinde corelaţia dintre conceptele naţional,...

Te-ar putea interesa și

Premisele Managementului Inovațional ca Subsistem în Cadrul Întreprinderii

INTRODUCERE Actualitatea temei de cercetare şi gradul de studiere a acesteia. Sistemele inovaţionale au existat la toate treptele dezvoltării...

Decalajele economice la nivelul pieței muncii România - Uniunea Europeană

INTRODUCERE Tema lucrării mele de licentă se intitulează „Decalaje economice la nivelul pieţei muncii România – Uniunea Europeană şi este...

Analiza sistemelor de organizarea procesuală a producției în condițiile automatizării la SC Artego SA

CAPITOLUL I SISTEME DE PRODUCŢIE 1.1. Scurtă prezentare a evoluţiei sistemelor de producţie Dezvoltarea producţiei de bunuri materiale a făcut...

L'Histoire du Developpement du Tourisme

L’histoire Du Développement Du Tourisme Les sujets : 1. L’étape du tourisme dans l’Antiquité. 2. L’étape du tourisme en Moyen Ages jusqu’à la...

Cultură și civilizație europeană

Manualul recomandat: Theodorescu, Răzvan, Cultură si civilizatie europeană, Editura Fundatiei România de Mâine, Bucuresti Bibliografie minimă...

Geografia Populației

Geografia populaţiei : consideraţii teoretice şi metodologice I.1.Domeniul de studiu De la geografia populaţiei concepută într-o manieră extinsă...

Economie Mondială

Capitolul I Sistemul economiei mondiale Economia mondială este rezultatul unui proces evolutiv al dezvoltării schimbului reciproc de activităţi,...

Economie Politică

EvidenCierea nivelului de dezvoltare economica, a tendinCelor acesteia, precum si a modului în care sunt utilizate resursele de care o Cara...

Ai nevoie de altceva?