La Categorie du Nombre dans les Langues Romanes

Imagine preview
(9/10 din 1 vot)

Aceasta licenta trateaza La Categorie du Nombre dans les Langues Romanes.
Mai jos poate fi vizualizat cuprinsul si un extras din document (aprox. 2 pagini).

Arhiva contine 1 fisier doc de 70 de pagini .

Profesor indrumator / Prezentat Profesorului: Gutu Eugenia

Iti recomandam sa te uiti bine pe extras, cuprins si pe imaginile oferite iar daca este ceea ce-ti trebuie pentru documentarea ta, o poti descarca. Ai nevoie de doar 7 puncte.

Domeniu: Franceza

Cuprins

Avant propos. 4
Chapitre I 6
La catégorie du nombre dans les langues romanes. Présentation générale. 6
§1. Différentes conceptions de la notion de la catégorie grammaticale du nombre 6
1.1 Différents conceptions sur «La catégorie» 6
1.2 Définitions du nombre proposées par différents grammairiens 8
1.3 Définitions du nombre données dans les dictionnaires 11
§2. Histoire du nombre 12
§3. L’accord en nombre dans la phrase nominale 16
§4. Types de nombres 19
§5.Le discontinu – valeur fondamentale du nombre 21
§6. Les catégories du pluriel 22
§7. L’opposition singulier/pluriel 27
7.1 Variabilité dans la structuration de l’opposition de nombre 27
7.2 Variations dans les procédés morphologiques d’expression du nombre 29
§8. Les fonctions des formes 32
§9. Quantification et nombre 35
9.1 Les quantifieurs 35
9.2 Quantification, pluralité et sémantisme des noms 38
9.3 Mensuratifs et classificateurs numéraux 41
Chapitre II 43
Analyse du nombre des substantifs dans l’œuvre «Le rouge et le noir» 43
§1. Analyse de la répartition des substantifs en classes d’après le nombre. 43
§2. Analyse des noms numériques (variables). 43
§3. Analyse des noms invariables. 50
§4. Analyse des valeurs particulières du singulier et du pluriel. 52
§5. Les noms anumériques 53
5.1 Les noms défectifs de singulier ou de pluriel 53
5.2 Le nombre des noms propres 59
5.3 Le nombre des noms étrangers 61
5.3.1 Mots latins. 61
5.3.2 Mots italiens. 62
5.3.3 Mots anglais. 63
5.3.4 Mots espagnols. 65
5.3.5 Mots grecs. 65
§6. Les noms avec une double forme du pluriel 66
Conclusions 67
Bibliographie 69

Extras din document

Avant propos.

Les études classiques de linguistique romane relèvent d’ordinaire l’existence de dix langues romanes. Certaines d’entre eux, généralement considérés comme des dialectes, se sont vu attribuer, par certains linguistes, un statut de langue à part entière. Le terme roman nous renvoie à une origine commune: les idiomes romans continuent la langue de l’Empire Romain. L’unité des langues romanes est fondée en premier lieu sur l’unité linguistique du latin. Le premier élément d’unité des langues romanes est évidemment, leur communauté d’origine. Mais une langue peut subir des modifications très profondes au cours du temps.

Trois volets structuraux permettent de définir une langue: un système phonétique, une structure grammaticale et un vocabulaire, autrement dit une façon de prononcer, une grammaire et des différent manières différentes de désigner les notions. Chacun de ces volets comprend un très grand nombre de combinaisons possibles. Il est donc exclu de rencontrer deux langues romanes disposant du même système phonétique ou morphologique. C’est ce qui explique les différences que nous observons entre les langues romanes. Et ce sont les différences du système binaire singulier / pluriel dans les langues romans (française et italienne) que nous nous sommes proposés d’étudier en plan comparatif.

Notre thèse a comme objet de recherche la «Catégorie grammaticale du nombre dans les langues romanes», analysée sur le plan comparatif. Notre but est d’observer comment est interprété cette catégorie par plusieurs grammairiens, d’établir l’évolution de la marque du pluriel, en quelle mesure on peut interpréter les quantifieurs comme morphèmes, marques de la catégorie grammaticale du nombre et les différences du marquage du système binaire singulier/pluriel dans les langues romanes (française et italienne).

Organisée en deux grandes parties notre étude commence par l’explication du terme « catégorie ». Une présentation détaillée a été consacrée à la « catégorie grammaticale », avec un accent particulier sur la catégorie grammaticale du nombre dans les langues romanes. Une catégorie c’est un ensemble d’options grammaticales complémentaires et homogènes.

Ensuite nous avons étudié plusieurs définitions du nombre donnée par plusieurs grammairiens et par plusieurs dictionnaires. En analysant toutes ces définitions nous avons tiré la conclusion que la catégorie grammaticale du nombre est basée généralement sur l’opposition singulier/pluriel, des analyses plus approfondies on ne peut pas faire parce que les définitions présentées sont presque les mêmes. Cela nous a conduit vers la pensée d’analyser plusieurs définitions du nombre donnée par plusieurs grammairiens et par plusieurs dictionnaires avec ces définitions nous avons commencé le premier chapitre. En analysant toutes ces définitions nous avons tiré la conclusion que la catégorie grammaticale du nombre est basée généralement sur l’opposition singulier/pluriel, on ne peut pas faire d’analyses plus approfondies parce que les définitions présentées sont presque les mêmes.

Ensuite nous avons traité des problèmes comme: l’histoire du nombre, c'est-à-dire l’origine de la marque du pluriel –s et son développement; l’accord en nombre; types de nombres et bien sûr l’opposition singulier/pluriel. Nous avons considéré importante de traiter le problème de la quantification.

Dans le deuxième chapitre nous avons analysé le nombre des substantifs dans l’œuvre «Le rouge et le noir» de Stendhal en plan comparative dans les deux langues romanes: français et italien.

Chapitre I

La catégorie du nombre dans les langues romanes. Présentation générale.

§1. Différentes conceptions de la notion de la catégorie grammaticale du nombre

1.1 Différents conceptions sur «La catégorie»

R. Simone considère qu’“Une catégorie c’est un ensemble d’options grammaticales complémentaires et homogènes”.

D’après P. Ramat «Une catégorie c’est un group d’objets qui ont des traits communs» .

On distingue, d’une part, les catégories de pensée (catégories qui peuvent être choisies ou établies) des catégories de langue (qui appartiennent à une certaine langue, à un certain système, qui sont transmises de génération en génération, que chaque individu reçoit et conserve), d ‘autre part, les catégories de langue (vues comme parties du discours: nom, pronom, etc.) des catégories grammaticales (qui ont, pour chaque langue, une forme d’expression spécifique). Les catégories grammaticales constituent « les sens logico-grammaticaux, qui différent des sens lexicaux, et qui s’expriment par des formes concrètes de langue (segmental ou suprasegmental) ».

Fisiere in arhiva (1):

  • La Categorie du Nombre dans les Langues Romanes.doc

Alte informatii

Aceast document este teza mea de licenta in care este studiata categoria numarului in plan comparativ in limba franceza si italiana. Am aparat teza de licenta in cadru facultatii Limbi si Literaturi straine