La Contraception et L'Avortement

Imagine preview
(8/10 din 1 vot)

Acest proiect trateaza La Contraception et L'Avortement.
Mai jos poate fi vizualizat cuprinsul si un extras din document (aprox. 2 pagini).

Arhiva contine 1 fisier doc de 21 de pagini .

Iti recomandam sa te uiti bine pe extras, cuprins si pe imaginile oferite iar daca este ceea ce-ti trebuie pentru documentarea ta, il poti descarca. Ai nevoie de doar 5 puncte.

Domeniu: Franceza

Cuprins

Avant-propos 3
2. Contraception 4
2.a. La methode la plus utilisée – les pilules 4
2.a.1 Adaptée aux adolescents 5
2.a.2 Précautions 5
2.a.3 Gérer les oublis des pilules 6
2.a.4 En voyage 6
2.a.5 Les contres-indications 6
2.b Le stérilet 7
2.c Les préservatifs 8
2.d La diaphragme 8
2.e Le lavage vaginal 9
3. L’avortement 9
3.a L’avortement par tranche d’âge 10
3.b Avortements pour 100 conceptions par tranche d’âge 11
3.c Nombre d’avortements par femme 12
3.d Un quart de chaque génération sacrifié 13
3.e L’avortement dans d’autres pays 14
3.f L’avortement dans l’Union Européenne 16
3.g L’avortement en Roumanie vis-à-vis de celui en France 16
3.h Positions des évêques de France 17

Extras din document

Avant-propos

Le partage de savoir

A quel moment est-il le plus risqué d’oublier sa pilule ?

Une adolescente peut-elle se faire poser un stérilet ?

Qu’est-ce qui peut faire craquer un préservatif ?

Jusqu’à quelle âge a-t-on besoin d’une contraception ?

Quel est le stérilet plus efficace ?

Je viens d’accoucher et j’allaite. Suis-je protégée contré une nouvelle grossesse ?

J’ai déjà deux IVG. Aurai-je des difficultés à avoir des enfants plus tard ?

Pourquoi n’y a-t-l toujours pas des pilules pour les hommes ?

Répondez à ces questions. Puis, posez-les à votre entourage, à vos ami(e)s, à vos collègues d’école/travail.

Chacun(e) de vous restera perplexe devant plusieurs d’entre elles, donnera probablement une réponse partielle à quelques autres et des réponses fausses à celles qui restent. Et ces réponses seront toutes trés différents.

Depuis des années, on ne cesse de prononcer les mots « sexualité » et « contraception » partout en France : dans des collèges et lycées, dans les magazines grand public, à la radio et à la télévision. Mais, en 2066, les connaissances du public sur la contraception sont à l’image des questions qui précèdent. Vous en avez moins que vous ne le croyez, et ce que vous croyez savoir est faux ou incomplet.

Cet ouvrage n’est qu’une propositions : conçu pendant la « transition », elle s’adresse à un public en attente d’un changement. Médicins, adolescents, utilisateurs et utilisatrices des méthodes contraceptives ressentent le besoin de « quelques chose d’autre ». Cependant je n’ai pas ambitionnée de révolutionner la sexualité, mais seulement d’offrir une alternative dynamique et élastique au matériel déjà existant.

« La contraception et l’avortement » est ma contribution d’adolescente, de « femme », de future « mère » à la transmission des connaissances en matière de contraception. En le rédigeant, j’ai visé des objectifs précis :

-expliquer en termes clairs, accesibles, les liens entre contraception et sexualité sans dramatisation, sans être normative, sans porter des judgements sur les choix des personnes ;

-décrire tous les produits et méthodes d’ores et déjà disponibles en France et en Europe et fournir une information fiable, utilisable et compréhensible sur leur utilisation ;

-aider au choix de la contraception la mieux adaptée aux besoins de l’individu ou du couple, et exposer toutes les alternatives, tout en réfutant les idées comme que l’avortement peut-être une méthode contraceptive.

Pourquoi ai-je écrit une composition sur la contraception ? Parce que je suis une femme, je suis directément impliquée dans ce sujet et je veux connaître et aider les autres à connaître toutes les informations nécéssaires au dé-là de la contraception.

Contraception

Mutations de la société obligent, la contraception s’est largement diffusée depuis quelques années. À l’heure où les femmes travaillent et où l’on n’attend plus le mariage pour avoir des rapports sexuels, la maîtrise de la fertilité est plus que jamais d’actualité. Ainsi, près des trois quarts de la population (71%) déclarent «faire quelque chose pour éviter une grossesse».

En outre, si l’âge moyen du premier rapport sexuel est de 17,5 ans, on observe que l’âge moyen des femmes à la naissance de leur premier enfant est de 30 ans. Un chiffre qui révèle une généralisation de la contraception.

Par ailleurs, les campagnes d’information et de prévention dans les établissements scolaires portent leurs fruits. En effet, dès le premier rapport sexuel, les jeunes sont vigilants : plus de 90% d’entre eux ont utilisé un moyen de contraception lors de leur première relation. À 18 ans, on n’est pas aussi insouciant qu’on pourrait le croire.

La contraception est l'ensemble des moyens utilisés pour empêcher une grossesse. Il existe aujourd'hui de nombreuses techniques: de la pilule à la stérilisation, en passant par l'implant, l'anneau vaginal, le stérilet ou les méthodes barrières.

C’est un médicament constitué d’hormones féminines oestrogènes et/ou progestérone qui entraîne un blocage de l’ovulation. Il existe plusieurs sortes de pilules : Les pilules combinées contiennent des oestrogènes et de la progestérone, on parle de contraception oestroprogestative. Les pilules micro progestatives, ou micropilules : elles, sont composées de progestérone seule, on parle de contraception par progestatif seul.

Fisiere in arhiva (1):

  • La Contraception et L'Avortement.doc