Le terrorisme

Proiect
7/10 (1 vot)
Domeniu: Franceză
Conține 1 fișier: docx
Pagini : 8 în total
Cuvinte : 2756
Mărime: 28.11KB (arhivat)
Cost: 4 puncte
Profesor îndrumător / Prezentat Profesorului: Lect. univ. dr. Cernea Nicoleta
Facultatea de Sociologie si Comunicare
Universitatea Transilvania, Brasov
Specializare: Comunicare și relații publice

Extras din document

Le terrorisme

Il n'y a pas de définition officielle du terrorisme, mais il est généralement admis que le terrorisme comporte de nombreux éléments différents, étant un outil ou une tactique de certains groupes, étatiques ou non, pour atteindre certains objectifs. Le recours à la force est un élément important du terrorisme, mais ce n'est pas l'objectif principal. La peur, en revanche, est l'une des principales composantes, car la propagation de la peur est plus importante que la production de victimes.

L'une des explications du fait qu'il n'existe pas de définition généralement acceptée du terrorisme est l'existence de plusieurs types de terrorisme, chacun ayant une forme et une manifestation différentes: terrorisme de droit commun, social, religieux, politique, culturel.

Ce sujet n'est pas seulement d'actualité, même à l'époque pré-moderne, il y a eu des groupes et des individus qui ont utilisé la violence politique contre les autorités et les élites. La plupart des descriptions du terrorisme moderne commencent par des anarchistes associés à des actes de propagande, de la propagande française. Groupe, réseau ou mouvement actif depuis les années 1870 et 1880. Les quatre vagues sont les suivantes: dans les années 1880, la première vague appelée - vague anarchiste- , qui a perduré pendant environ 40 ans, son successeur - La vague anti-coloniale - a commencé dans les années 1920 et a largement disparu dans les années 1960. La fin des années 60 a vu la naissance de la "Nouvelle vague de gauche", qui s'est dissipée dans les années 90, laissant certains groupes toujours actifs au Sri Lanka, en Espagne, en France, au Pérou et en Colombie. La quatrième vague, ou - vague religieuse- , a commencé en 1979 et, si elle suit le modèle de ses prédécesseurs, durera encore vingt à vingt-cinq ans.

Les groupes terroristes les plus célèbres et les plus dangereux de tous les temps sont: le Hamas, le Hezbollah, Al-Qaïda (dont l'EI s'est détaché) Daesh et la confrérie Mulshuman.

Le terrorisme islamiste (également appelé terrorisme islamique) est une attaque terroriste, ainsi que d'autres actes de terrorisme, commis par des mouvements qui se disent islamistes. C'est la base concrète de groupes salafistes-djihadistes comme al-Qaïda et Daech. Mais les groupes chiites comme le Hezbollah, les groupes des Frères musulmans comme le Hamas ou les groupes talibans sont également considérés comme des terroristes.

Le but du terrorisme islamique est de promouvoir une vision religieuse et radicale du monde, et les organisations qui le pratiquent le voient comme un commandement divin. Bien que dans sa définition religieuse, le djihad ne soit pas spécifiquement lié à la politique ou à la violence, au début du 21e siècle, il s'est immédiatement associé à la violence politique en son nom. L'un de ses objectifs est de - forcer [les États] à revenir aux lois de Dieu et à la société prophétique de l'islam originel (et) à la purification de l'ordre politique actuel- .

Des organisations comme Al-Qaïda se positionnent clairement dans le contexte islamique et prétendent pratiquer le jihad même si leurs actions sont condamnées par les autorités religieuses musulmanes. Plusieurs organisations islamistes, comme le Hamas et le Hezbollah dans le contexte du conflit israélo-palestinien ou les moudjahidines dans le contexte de la guerre afghano-soviétique, ont qualifié leurs opérations de - résistance- contre les - forces d'occupation- .

Le nom d'Al-Qaïda se traduit de l'arabe par - base- . Le groupe terroriste était la structure même à partir de laquelle d'autres organisations terroristes se sont séparées du côté sunnite. Al-Qaïda commence ses activités sur le territoire de l'Afghanistan, où ses membres sont allés se battre contre les Soviétiques, mais aussi avec le pouvoir local. Le fondateur d'Al-Qaïda était Oussama Ben Laden, originaire d'Arabie saoudite. En 1996, Ben Laden a déclaré une "guerre sainte" contre les forces américaines. Deux ans plus tard, lui et son adjoint Ayman al-Zawahiri ont publié une loi sainte (fatwa) selon laquelle les musulmans doivent tuer les Américains, y compris les civils, partout dans le monde, a déclaré la BBC. Parmi les attentats dont ils sont coupables figurent: l'attaque du World Trade Center en 1993, le Pentagone et les tours jumelles en 2001, le bombardement du métro de Londres. L'organisation a poursuivi ses activités après l'assassinat de Ben Laden en 2011.

Les origines de l'Etat islamique (ou de l'Etat islamique) se trouvent dans la branche d'Al-Qaïda en Irak, un groupe dirigé dans les années 2000 par Abu Musab al-Zarqawi. En 2006, Al-Zarqawi a été tué lors d'un raid américain. L'EI a profité de l'instabilité en Syrie, un pays confronté à un conflit sanglant entre plusieurs groupes depuis plusieurs années, qui vise également à évincer le président Bachar al-Assad. Actuellement, l'Etat islamique est devenu le groupe le plus redouté qui essaie de renverser le président syrien. Toujours en Irak, il s'oppose au gouvernement chiite, attaquant les autorités et la population civile qui s'opposent à la grippe dans plusieurs régions du pays. ISIS tire désormais ses revenus de l'exploitation et de la vente de pétrole, contrôle de vastes régions de la Syrie et de l'Iraq et vise à le reconnaître en tant qu'État. Abu Bakr al-Baghdadi, autoproclamé calife Ibrahim après que l'État islamique a déclaré la création d'un califat islamique dans le nord de Bagdad, est le chef suprême du groupe. Il a deux députés: l'un est en charge des opérations en Syrie, l'autre est en charge des actions en Irak. L'État islamique s'est rapidement propagé en Irak et en Syrie, capturant de grandes villes et des postes frontaliers entre les deux pays. Au cours de l'été, le groupe a avancé en Syrie, regagnant le territoire perdu des groupes rebelles et capturant plusieurs bases militaires. Désormais, l'objectif principal sur le terrain est de renforcer les positions le long de la frontière entre l'Irak et la Syrie. La CIA a estimé en septembre que l'État islamique comptait entre 20 000 et 31 500 combattants en Irak et en Syrie. Environ 15 000 d'entre eux seraient des recrues étrangères. L'organisation est tellement sanglante qu'Al-Qaïda y a renoncé.

Bibliografie

[1] Simus, Roxana. ‘’Evoluția terorismului’’, Acta Universitatis George Bacovia. Juridica - Volume 5 (2016)

[2] Andreescu, Anghel & Radu, Nicolae. ‘’Organizațiile teroriste-Conceptualizarea terorii vs securitatea europeană’’. (2008)

[3] Olaru, Mircea. ‘’Tipuri de terorism-Particularități și factori determinanți’’. (2013)

[4] Wikipedia. ‘’Terorism islamist’’. https://ro.wikipedia.org/wiki/Terorism_islamist (2019)

[5] Wikipedia. ‘’Atentatul de pe Manchester Arena’’. https://ro.wikipedia.org/wiki/Atentatul_de_pe_Manchester_Arena_(2017) (2019)

[6] Wikipedia. ‘’Atentatele teroriste de la Bruxelles din martie 2016’’. https://ro.wikipedia.org/wiki/Atentatele_teroriste_de_la_Bruxelles_din_martie_2016 (2018)

[7] Wikipedia. ‘’Atentatul împotriva revistei Charlie Hebdo’’. https://ro.wikipedia.org/wiki/Atentatul_%C3%AEmpotriva_revistei_Charlie_Hebdo (2019)

Preview document

Le terrorisme - Pagina 1
Le terrorisme - Pagina 2
Le terrorisme - Pagina 3
Le terrorisme - Pagina 4
Le terrorisme - Pagina 5
Le terrorisme - Pagina 6
Le terrorisme - Pagina 7
Le terrorisme - Pagina 8

Conținut arhivă zip

  • Le terrorisme.docx

Ai nevoie de altceva?