La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe

Referat
8/10 (1 vot)
Domeniu: Franceză
Conține 1 fișier: doc
Pagini : 8 în total
Cuvinte : 3045
Mărime: 17.09KB (arhivat)
Cost: 3 puncte

Extras din document

Ces derniers temps, les recherches sur la politesse linguistique ont connu une véritable explosion. Pour confirmer cette affirmation, il suffit de consulter Bibliography on linguistic politeness, bibliographie impressionnante de plus de 900 titres, publiée en 1994 dans le numéro du Journal of pragmatics. Ce sont des ouvrages parus depuis les années 70 essentiellement en anglais, mais aussi en français, en allemand, en espagnol, en polonais et en russe. Le spectre des langues dans lesquelles est étudiée la politesse s'avère encore plus large, allant des langues européennes connues jusqu'à des langues rares, comme le zulu ou le ladhaki.

Pourquoi donc cet intérêt sans cesse renouvelé pour la politesse et ses manifestations dans différentes langues ?

Nous croyons qu’il s'explique par deux raisons principales. D'abord, la fin du XXe siècle a été marquée par le phénomène que Tzvetan Todorov a appelé le "croisement des cultures". Dans ce contexte, l'aspiration à comprendre l'Autre (comme dirait Bakhtine) à travers son comportement langagier habituel est tout à fait compréhensible. D'autre part, l'intérêt pour la politesse linguistique est la suite logique de l'attention privilégiée que les linguistes portent actuellement à la communication, aux interactions verbales, à l'analyse conversationnelle. Car la politesse est une forme de communication avec des implications communicatives et relationnelles très profondes.

En même temps, les analyses pragmatiques, conversationnelles et sociolinguistiques au démontré le fait que les membres des diverses communautés socioculturelles possèdent des moyens de communication qui leur sont spécifiques et qui les individualisent.

Ces variations communicatives sont loin d’être formelles et superficielles. Au contraire, elles sont systématiques et profondes, le style communicatif des locuteurs reflétant le système de valeurs de la communauté respective. Les actes de langage (saluer, souhaiter, remercier, etc.) même s’ils sont universels, sont marqués du point de vue culturel, variant d’un sociolecte à un autre, d’un idiolecte à un autre.

Dans ce contexte théorique, la politesse retrouve son espace privilégié d’analyse sociolinguistique et communicationnelle, le salut, remerciement et le souhait étant des actes de langage qui illustrent amplement le système de valeurs de la communauté respective. Car la politesse relève certainement du processus communicatif. Elle constitue même, selon C. Pernot, une forme de la communication : «Communication, la politesse l'est d'abord en raison de sa nature puisqu'elle opère essentiellement comme un langage, par l'échange de signes conventionnels élaborés selon une combinatoire spécifique. Elle l'est ensuite par sa fonction. Pour s'en persuader, il convient toutefois de distinguer entre deux sens du verbe communiquer. Pris en son sens transitif ("communiquer quelque chose") celui-ci signifie en effet : transmettre une information En revanche, en son sens intransitif ("communiquer avec"), il désigne des types de rapports intersubjectifs variés , par exemple, la relation de commandement, de séduction, la prière etc. La politesse participe de ces deux sens, mais de manière inégale. Car si elle entraîne un commerce de paroles et, jusqu'à un certain point, d'idées, ce n'est pas là sa fonction principale. Pour l'essentiel, elle n'est pas un échange de connaissances, mais un trait d'union entre les individus» (C.Pernot,1996, La politesse et sa philosophie, Paris, PUF, p. 262).

Notre analyse se veut une étude de micro-sociolinguistique ou ethnographie de la parole. Comme la politesse est un phonème pertinent du point de vue linguistique et communicationnel, nous avons concentré notre attention sur les marques de la politesse linguistique telles qu’elles apparaissent dans un contexte bien particulier – la communication commerciale entre l’acheteur et le vendeur. La situation de vente dans les commerces est particulièrement propice à la l’analyse sociolinguistique puisqu'elle fournit des interactions bien circonscrites dans le temps présentant toutes la même fin pratique.

On est parti de l’hypothèse que la politesse linguistique est faiblement représentée dans les grandes agglomérations urbaines, ayant des traits qui marquent des différences assez sensibles entre les deux sexes.

Preview document

La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 1
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 2
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 3
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 4
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 5
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 6
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 7
La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe - Pagina 8

Conținut arhivă zip

  • La Politesse Linguistique Et Son Rapport au Sexe.doc

Alții au mai descărcat și

Voltaire - Candide, ou L’Optimisme

Voltaire a écrit CANDIDE pour dénoncer les personnes, les groupes et les institutions qui mettaient des freins à la liberté, soit par leur pouvoir...

Ce Que Mangent les Francais

CE QUE MANGENT LES FRANCAIS Pendant longtemps première dépense des Français, l'alimentation est désormais devancée par le logement. La part du...

Formule - Teoria Circuitelor Electrice

Conductivité électrique (σ)= la grandeur caractérisant l’aptitude d’un matériau de permettre le passage du courant électrique (de permettre aux...

Le Concept Logistique

Aujourd’hui en Europe les secteurs des biens de consommation et des biens industrielles (production) reconfigurent leurs installations de leurs...

Ai nevoie de altceva?